jeudi 21 décembre 2023
  1 Replies
  602 Visits
0
Votes
Annuler
  Subscribe

La chauve-souris

 

Animaux discrets, les chauves-souris sont des mammifères

 

Les chauves-souris ont conquis la planète entière, excepté les calottes polaires, les hautes montagnes, les îles isolées et les grandes étendues désertiques. On peut les trouver dans de nombreux habitats naturels, notamment les milieux souterrains, les fissures des parois rocheuses, les feuillages, l'écorce des arbres et les cavités. Depuis que l'Homme a commencé à construire, ils se sont installés dans la majorité des bâtiments, des charpentes aux caves, en passant par les ponts et les ouvrages militaires.

Grâce à des millions d'années d'évolution, ces mammifères nocturnes sont devenus des experts de l'adaptation.

 Nombreuses d'espèces ?

Il n'existe pas de chiffre exact sur le nombre d'espèces de chauves-souris à travers le monde. Toutefois, on estime que près de 1400 espèces sont dispersées dans 18 familles et 34 sont recensées en France.

Le Rhinolophe euryale est une espèce de chauve-souris que l'on trouve en Europe, en Afrique du Nord et dans une partie de l'Asie. Elle est connue pour ses oreilles uniques et sa petite taille. Cette espèce de chauve-souris fait partie de la famille des chauves-souris en fer à cheval et préfère les climats chauds et humides.

L'espèce Rhinolophus euryale est un membre de la famille des chauves-souris Rhinolophidae. Elle appartient au genre Rhinolophus et se trouve principalement dans l'écozone paléarctique. C'est une chauve-souris de taille moyenne avec un long museau et de grandes oreilles. Elle est considérée comme une espèce vulnérable en raison de la diminution de sa population et de la perte de son habitat.

L'espèce connue sous le nom de Rhinolophus ferrumequinum est un type de chauve-souris.

Le petit rhinolophe, une espèce de chauve-souris, est connu pour ses caractéristiques particulières. Il a un museau court, de grandes oreilles et un motif de taches distinctif. Sa petite taille et ses caractéristiques uniques en font l'un des membres les plus reconnaissables de la famille des chauves-souris.

La chauve-souris Hipposideros, dont le nom scientifique est Rhinolophus hipposideros, est une espèce de chauve-souris.

Le rhinolophe de Mehely, une espèce de chauve-souris, porte le nom du zoologiste hongrois József Mehely.

Une espèce de chauve-souris connue sous le nom de Rhinolophus mehelyi a été identifiée.

La Barbastelle d'Europe est une espèce de chauve-souris que l'on trouve dans toute l'Europe. Il s'agit d'une chauve-souris de taille moyenne dont les ailes et les oreilles présentent des marques de fourrure distinctives. Cette espèce est rarement observée et est fortement menacée en raison de la destruction de son habitat et d'autres activités humaines. Il est important de préserver les habitats de cette espèce pour assurer sa survie.

La chauve-souris sérotine, du genre Nilsson, est une espèce que l'on trouve dans certaines parties de l'Europe et de l'Asie.

Les membres de la famille des Vespertilionidae, communément appelés vespertilionides, sont un type de chauve-souris que l'on trouve dans de nombreuses régions du monde. Ces espèces se caractérisent par leur petite taille et la présence d'une membrane caudale. Elles ont généralement de longues oreilles et un nez court. Les vespertilionidés sont insectivores, c'est-à-dire qu'ils se nourrissent principalement d'insectes.

La chauve-souris sérotine, que l'on trouve dans de nombreuses régions du monde, est une espèce de chauve-souris que l'on rencontre fréquemment.

Le Murin d'Alcathoe est une espèce de chauve-souris qui habite les régions d'Europe et d'Asie centrale. On pense qu'il s'agit d'une créature solitaire, qui se perche généralement dans des endroits sombres comme les grottes et les bâtiments abandonnés. Cette espèce de chauve-souris a une envergure d'environ 20-25 cm et est typiquement de couleur grise. Le murin d'Alcathoe est connu pour son écholocation à haute fréquence.

L'espèce Myotis alcathoe est une chauve-souris que l'on trouve en Europe et dans certaines parties du Moyen-Orient.

Cette espèce de chauve-souris à oreilles de souris est connue sous le nom de Myotis bechsteini.

La chauve-souris de Brandt, scientifiquement connue sous le nom de Myotis brandti, est une espèce de chauve-souris à oreilles de souris.

L'espèce Myotis emarginatus est un membre du genre Myotis. C'est une chauve-souris insectivore qui vit dans certaines parties de l'Europe, de l'Afrique et du Moyen-Orient.

La grande chauve-souris noctule est une espèce de chauve-souris que l'on trouve principalement en Europe. Son aire de répartition s'étend également à certaines parties de l'Afrique du Nord et de l'Asie. C'est la plus grande chauve-souris d'Europe et son envergure peut atteindre 33 centimètres. Cette chauve-souris est nocturne et se nourrit d'insectes, tels que des papillons de nuit, des coléoptères et des mouches.

L'espèce de chauve-souris Nyctalus lasiopterus est un type d'espèce que l'on trouve dans différentes parties du monde. C'est une espèce nocturne et l'une des plus grandes espèces de chauves-souris que l'on trouve en Europe.

 

La Noctule de Leisler est une espèce de chauve-souris que l'on trouve dans une grande partie de l'Europe et dans certaines parties de l'Asie. Elle est connue pour sa grande taille et ses habitudes nocturnes, et son envergure peut atteindre 32 cm. Elle est insectivore et se nourrit principalement de papillons de nuit qu'elle attrape en vol. Sa population est en déclin en raison de la perte d'habitat et d'autres facteurs environnementaux, et il est désormais inscrit sur la liste des espèces dont la conservation est préoccupante.

La chauve-souris Noctule est une espèce de chauve-souris largement répandue en Europe et dans de nombreuses autres parties du monde. Cette espèce de chauve-souris a tendance à vivre en grandes colonies et est l'une des plus grandes espèces de chauve-souris de la région. On la trouve généralement dans les forêts tempérées et les prairies, et elle se nourrit d'une variété d'insectes.

La pipistrelle de Kuhl est une espèce de chauve-souris que l'on trouve en Europe, en Afrique du Nord et dans certaines parties de l'Asie. C'est l'une des plus petites chauves-souris, avec une envergure moyenne de 13-14 cm et une longueur de corps de 4-5 cm. Son pelage est brun-gris, son ventre est plus clair et son masque facial est noir. Elle se nourrit principalement de petits insectes, tels que des mouches, des papillons de nuit et des coléoptères.

L'espèce Pipistrellus kuhli est une chauve-souris que l'on trouve dans différentes parties du monde. C'est une petite chauve-souris qui fait partie de la famille des Vespertilionidae. Elle est parfois appelée Pipistrelle de Kuhl.

La Pipistrelle de Nathusius est une espèce de chauve-souris que l'on trouve en Europe et dans certaines parties de l'Asie. C'est la seule espèce du genre Pipistrellus connue pour ses migrations. C'est une petite chauve-souris, mesurant entre 4,5 et 5,5 cm de long, avec une envergure de 20 à 30 cm. Son pelage est généralement brun clair ou gris. Elle se nourrit de petits insectes et est généralement observée en début de soirée et la nuit.

L'espèce de chauve-souris Pipistrellus nathusii est l'un des plus petits membres du genre Pipistrellus.

Les pipistrelles communes sont une espèce de chauve-souris vivant en grandes colonies. Elles sont répandues en Europe, dans des régions telles que la Méditerranée, et on les trouve également en Asie et en Afrique. Ces chauves-souris habitent généralement les bâtiments et les crevasses, et on peut souvent les voir chercher de la nourriture le soir. Elles se nourrissent d'une variété d'insectes, tels que des papillons de nuit, des mouches et des coléoptères.

La chauve-souris Pipistrellus pipistrellus est une espèce commune dans la région. Elle est connue pour habiter de nombreuses régions à travers le monde.

La chauve-souris sérotine bicolore est une espèce de chauve-souris vespérale appartenant à la famille des Eptesicidae. On la trouve le plus souvent en Europe et dans certaines parties de l'Asie, et elle se caractérise par son pelage bicolore distinctif.

Le genre Miniopterus, qui regroupe les espèces communément appelées chauves-souris à ailes recourbées, est Miniopterides.

Déplacement de la chauve-souris

Les Chiropteres, dont la chauve-souris fait partie, possèdent une main modifiée qui est en fait l'aile. Ce patagium, qui est une membrane de peau souple et élastique qui fournit de la portance, est soutenu par tous les doigts, à l'exception du pouce. Lorsque l'animal est au repos, cette aile servira de protection, les chauves-souris s'enveloppant alors d'une grande cape isolante. Les ailes aussi sont un régulateur thermique et contribuent à abaisser la température de l'animal en vol. En plus de voler, certaines chauves-souris peuvent se déplacer facilement sur le sol, les branches ou les voutes des cavités.

Écouter avec attention

Quand le soir arrive, presque toutes les chauves-souris quittent leur gîte. La majorité des espèces utilise l'écholocalisation, un système similaire au sonar, qui leur permet de naviguer dans l'obscurité la plus totale. Elles sont parmi les rares animaux qui peuvent "voir avec leurs oreilles".

La vue est encore fonctionnelle, mais c'est l'un des sens les moins performants, l'ouïe et l'odorat étant nettement plus développés.

Un univers inversé

La majorité des chauves-souris passent une grande portion de leur existence la tête en bas. Les pattes des Chiropteres ont été tournées a 180° par rapport aux nôtres, une adaptation qui s'avère extrêmement utile pour s'accrocher facilement aux branches, aux voûtes de cavités ou aux charpentes. Quand elles sont suspendues, leur poids crée une traction sur des tendons qui gardent les griffes en position d'accroche. Ainsi, elles n'utilisent pas d'énergie, même lorsqu'elles pendent pendant des longues périodes.

Insecticides d'origine naturelle

En Europe, les chauves-souris sont principalement insectivores. Une seule nuit peut leur permettre de consommer presque la moitié de leur poids en différents insectes tels que les moustiques et d'autres parasites de l'Homme, ainsi que des papillons de nuit qui peuvent endommager les cultures et les arbres fruitiers. Les chauves-souris jouent donc le rôle d'insecticides naturels, sans risque de polluer le sol et l'eau pour des années.

Les saisons sont associées à un cycle biologique

Les chauves-souris sont actives entre mars et octobre, une période correspondant à celle où les insectes qu'ils consomment sont le plus actifs. Au printemps, les femelles gestantes cherchent un abri calme et sombre comme un arbre creux, un pont ou un grenier. Les mâles, d'habitude, vivent seuls. À partir du mois de mai, les femelles s'assemblent, mettent bas et élèvent leur petit unique de l'année. Les jeunes voleront et seront indépendants dès le mois d'août.

En automne, mâles et femelles se regroupent pour s'accoupler et accumuler des réserves de graisse pour l'hivernage. Lorsque les premiers froids arrivent, certaines chauves-souris migrent vers des lieux souterrains calmes avec une température et une humidité constante (grottes, mines, caves, fissures) et y restent jusqu'au printemps en hibernation. D'autres passeront l'hiver dans des cavités d'arbres.

La loi leur offre une protection.

Aux termes de la loi de 1976 relative à la protection de la nature, article L.411-1 du Code de l'Environnement, toutes les espèces de chauves-souris sont protégées en France. Il est donc interdit de les détruire, de les mutiler, de les capturer, de les naturaliser, de les transporter, de les acheter et de les vendre. Cette protection a été renforcée par la suite par un arrêté ministériel qui protège spécifiquement les 34 espèces actuellement présentes sur le territoire métropolitain, ainsi que leurs sites de reproduction et leurs aires de repos.

Leur population est menacée par de nombreux facteurs :

 

- La disparition ou la modification des habitats : rénovations dans les bâtiments ou les ponts, fermeture des entrées des gîtes souterrains, abattage d'arbres à cavités, éclairage des monuments qui ne tiennent pas compte des mammifères...

- La transformation de leur domaine vital (routes de vol et terrains de chasse) : densification du réseau routier, abandon du pâturage extensif, destruction des haies, disparition des zones humides, homogénéisation des boisements, artificialisation des cours d'eau...

- Les dérangements durant l'hibernation ou la reproduction,

- L'utilisation de produits chimiques : traitement des charpentes, pesticides...

- Mortalité directe : prédation par le chat domestique, développement éolien...


Jean-Marie

Super Utilisateur set the post as Simple priority — il y a environ 2 mois
Super Utilisateur set the type of the post as  Bon à savoir — il y a environ 2 mois
il y a environ 2 mois
·
#34642
0
Votes
Annuler

L'essui-glace arrière d'une voiture, drole de refuge pour chauve-souris.

 

 


Jean-Marie

  • Page :
  • 1
Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !
La chauve -souris
1 Réponses
Posté le mercredi 20 décembre 2023
L'essui-glace arrière d'une voiture, drole de ref...
Un groupe de champignons
5 Réponses
Posté le jeudi 13 octobre 2011
Bonjour C'est quoi cette sorte de champignons, j'e...
humidité
1 Réponses
Posté le vendredi 7 mai 2021
<p>Bonjour Thomas</p> <p>Merci pour l'info.</p>